Lecture : « J’ai tout essayé ! » d’Isabelle Filliozat

J'ai tout essayé !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai découvert il n’y a pas très longtemps et que j’ai adoré : « J’ai tout essayé ! » d’Isabelle Filliozat. Je l’ai acheté car je m’intéresse beaucoup à l’éducation bienveillante et positive, et celui-ci avait l’air de très bien expliquer le concept et comment réagir face aux différents comportements des enfants de un à cinq ans. Et je n’ai pas du tout été déçue. J’ai pris conscience qu’en fait, je ne connaissais pas grand chose aux enfants et que j’étais parfois très loin d’être dans la bienveillance, sans même m’en rendre compte et en pensant bien faire.

Qui est l’auteure ?

Isabelle Filliozat est psychothérapeute de formation, et fondatrice ainsi que directrice de l’EIREM (Ecole des Intelligences Relationnelle et Emotionelle) qui, à l’aide de son équipe, propose des « formations personnelles, des actions de développement personnel, des formations pour devenir coach de vie ou coach parental, ou encore formateur ou psychopraticien ». Elle est également l‘auteure de dix huit livres comme « J’ai tout essayé !« , « Au coeur des émotions de l’enfant« , ou « Il n’y a pas de parent parfait« .

Vous trouverez un lien vers son site ici si vous voulez en savoir plus sur sa biographie et plus particulièrement sur l’EIREM.

De quoi parle le livre ?

Comme je vous le disais en introduction, dans ce livre Isabelle Filliozat décrit et analyse tous les comportements des enfants de un à cinq ans et nous donne les bonnes réactions à adopter pour traverser au mieux ces périodes d’oppositions et de pleurs, et aider nos enfants à grandir émotionnellement et à prendre confiance en eux.

Par exemple, elle nous éclaire sur le fait que les petits enfants, dans les magasins, font parfois ce que nous adultes appelons des caprices, mais qui ne sont en fait que de la colère et de la frustration exprimées par l’enfant. Elle explique que dans les magasins il y a beaucoup de choses qui sollicitent le cerveau de l’enfant (le bruit, le monde, tous les objets, les couleurs, la lumière, les odeurs…) Trop de choses nouvelles à gérer. Du coup au moindre refus de la part de ses parents, c’est l’émotion de trop et le cerveau émotionnel prend le dessus. Ce qui se finit en crise de pleurs, de colère et parfois même l’enfant se roulant au sol. Elle nous donne donc la solution à appliquer pour aider notre enfant à traverser cette émotion et calmer sa colère au plus vite, à savoir, le prendre dans nos bras afin d’aider son cerveau cognitif à reprendre le dessus sur le cerveau émotionnel.

Chaque situation du quotidien est présentée et analysée avec des mots simples, sans pour autant lésiner sur les explications scientifiques, et accompagnée d’une petite illustration d’Anouk Dubois.

Je ne peux donc que vous inviter à lire ce livre, surtout si vous souhaitez vous tourner vers une éducation bienveillante et positive. De plus le prix est tout à fait abordable puisqu’il ne coute que 6€50.

Je vous souhaite une très belle fin de journée.

Mélanie