Pourquoi ces derniers jours j’ai honte d’être française…

Oui vous allez me dire que le titre de cet article est très dur. Mais c’est réellement ce que je ressens en ce moment…Vous n’avez pas dû passer à côté de l’info, le Conseil Constitutionnel a annulé l’article 222 de la loi « Egalité et Citoyenneté » qui interdisait tout châtiment corporel, ou comportement dégradant et humiliant à l’égard des enfants et qui leur garantissaient (enfin !) les mêmes droits que les adultes.

Quand on sait que chaque année, en France, 700 enfants meurent sous les coups de leurs parents… Deux enfants par jour meurent, et nous, pays des Droits de l’Homme, nous ne sommes même pas capables de les protéger ! Je suis révoltée et en même temps complètement abasourdie. Je pensais qu’enfin on se dirigeait dans la bonne direction, que la prise de conscience collective allait se faire petit à petit. Et là le retour en arrière est cinglant…

Mais ce qui me choque tout autant ce sont les commentaires des gens « pro fessées » sur les réseaux sociaux : « Une fessée n’a jamais tué personne, j’en ai pris étant petit-e et je vais très bien », « Certain-e-s en mériterait bien quelques unes en plus » ou encore « Si tu te laisses faire par ton enfant c’est lui qui te tapera plus tard ».

Je suis épuisée de voir tant d’ignorance et de méchanceté. Epuisée de voir qu’en 2017 les gens pensent encore que les enfants sont de véritables monstres qui doivent absolument être dressés pour devenir de bons adultes. Epuisée d’avoir l’impression d’être quasiment seule contre tous…

Alors j’espère sincèrement et de tout mon coeur que ce projet, tué dans l’oeuf, pourra renaître de ses cendres. Pour nous, pour nos enfants et pour toutes les générations à venir.

Très belle soirée à vous.

Mélanie

Article précédent sur le même sujet : La VEO on en parle ?